Association Démocraties Nouvelles
Accueil > Fonction reproductive > Sur le partage des vérités mathématiques, politiques, poétiques, (...)

Sur le partage des vérités mathématiques, politiques, poétiques, amoureuses

polyversalité des subjectivations d’une vérité

Alain Badiou : une vérité est une multiplicité pure...elle dépend d’un événement... d’une coupure, ce n’est pas une multiplicité évanescente... une vérité force le savoir commun, elle crée un savoir nouveau... une vérité unifie sans exiger l’abandon des différences, on doit introduire une logique qui n’obéit plus au principe de contradiction...
"la moins mauvaise des opinions serait la majoritaire !" or les opinions majoritaires n’accèdent pas forcément à la vérité politique
"à chacun sa vérité ! " ... pour les sophistes une idée s’imposait quand elle était la plus forte... une vérité scientifique n’est pas à l’échelle des opinions...
La vérité se signale aussi par un affect, béatitude spinoziste, joie pascalienne, ... bonheur partageable, pas de sacrifice...

l’unité universelle du vrai accepte la multiplicité de ses subjectivations


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0